Les étapes essentielles pour restaurer efficacement les meubles anciens

Comme le mobilier ancien est original et d’une grande beauté, de nombreuses personnes le choisissent pour donner du charme à une pièce. Pourtant, il peut se détériorer au fil du temps. Il faut ainsi en prendre soin au restaurant. Dans cet article, on parle des étapes essentielles à suivre pour une restauration réussie.

La préparation et la réparation des meubles

Un meuble ancien est conçu généralement avec du bois précieux. C’est pour cette raison qu’au lieu de le jeter, le restaurer est la chose à faire. De ce fait, procéder à sa préparation est la première étape. Elle est à ne pas négliger pour une restauration réussie d’un meuble ancien. D’ailleurs, quelques opérations sont à réaliser pour disposer d’un support sain et parfaitement préparé. Il faut avant tout démonter l’élément. Puis, si besoin, nettoyer les vis, les charnières et les poignées est à effectuer. Ensuite, il faut nettoyer et traiter le meuble.

Pour ce faire, on peut être amené à dégraisser et à désinfecter les surfaces, mais aussi à le décirer. Et si l’on y constate la présence d’insectes xylophages, le badigeonner avec un insecticide liquide adapté est la solution. Mais encore, le ponçage est une tâche à ne pas oublier pour rendre lisse le support. Par ailleurs, réparer des meubles est également à envisager si l’on constate la présence de trous disgracieux, de zones de stratifié qui se détachent ou des parties qui se fragilisent. Pour information, comme c’est un travail artisanal plus ou moins laborieux à réaliser, il faut prévoir de bons outils et avoir de la patience.

L’application de la finition pour redonner une seconde vie aux meubles

Il existe plusieurs types de finitions en fonction du résultat attendu et la destination finale du meuble que l’on rénove. Par exemple, il est possible d’opter pour de la peinture. Pour cela, il faut maîtriser les techniques de teinture. Aussi, on peut utiliser du vernis. Pour obtenir un rendu brut, choisir une finition mate est plus adapté et pour profiter d’un rendu plus résistant, le choix du brillant est conseillé. Quant à son application, elle se fait en trois couches fines et croisées. La première doit être diluée à 10% et les deux autres pures. Enfin, pour retrouver l’éclat d’origine du meuble ancien, choisir l’huile comme finition est aussi une autre option.

Elle permet de sublimer la couleur du bois tout en le protégeant des taches d’eau, des gras et d’autres projections alimentaires. D’ailleurs, contrairement au vernis, elle supporte la chaleur d’une casserole sortant du feu. Ainsi, pour obtenir un résultat optimal, on doit passer jusqu’à quatre à cinq couches d’huile en la faisant pénétrer avec un chiffon doux jusqu’à refus. Puis, il suffit de bien essuyer le surplus avec un mouvement circulaire de la main et de laisser sécher entre chaque couche. Toutefois, il est important de l’entretenir régulièrement par un léger ponçage suivi d’une couche d’huile. Bref, pour assurer tous ces travaux de finition, l’idéal est de faire appel à une entreprise de restauration des meubles à Paris.