Zoom sur les opérations d’élagage d’arbre dans un jardin

L’élagage consiste à ébrancher ou à tailler un arbuste. Il est différent de l’abattage, parce que son objectif est d’aider un végétal à se développer convenablement. La plante de son origine pousse librement et ses banchages prennent plusieurs sens. En atteignant la taille adulte, ses branches prennent de plus en plus d’ampleur. Pour des lieux confinés et des cadres restreints, ces ramures risquent d’atteindre certaines parties dangereuses comme le toit d’une maison. Les travaux d’élagage sont donc requis pour sécuriser l’environnement et laisser  la plante se développer dans un sens prédéfini. Ce qu’il faut savoir à propos des travaux d’élagage.

Les différents motifs d’élagage d’arbuste

Lorsqu’on a un espace arboré, on doit faire appel à un élagueur pour l’entretenir. L’élagage est notamment réalisé par cet artisan pour favoriser la pousse et la production de fruits. Il enlève les branches desséchées et ne conserve que celles qui sont en bonne santé. La méthode consiste alors à tailler les branchages superflus pour stimuler une bonne répartition de la sève dans les branchages sains. L’émondage permet par la suite une production optimale.

L’ébranchage consiste aussi à encadrer la croissance d’une espèce végétale. Une plante qui se trouve à proximité des voies routières, des câbles électriques ou d’un immeuble peut être dangereuse pour les environs. Les branchages en croissance peuvent effectivement entraver la route, atteindre les câbles ou déranger la construction. En plus de cela, certaines ramures s’abîment pour de nombreuses causes comme les maladies, les agressions climatiques, etc. Elles peuvent ainsi constituer une menace pour les passants. C’est pour cette raison que l’élagueur opère pour prévenir les dangers pouvant être causés par ces branchages et éviter d’abattre sévèrement l’arbuste.

Cependant, l’émondage est une tâche délicate nécessitant des méthodes particulières et des équipements spécifiques. De plus, il doit être effectué pendant certaines saisons pour espérer des résultats optimaux. C’est pour cette raison qu’il faut confier l’opération à un élagueur professionnel.

Le déroulement des travaux d’élagage

Pour commencer, le moment propice aux travaux d’élagage est entre avril et juin. Les raisons sont simples. La phase de la photosynthèse commence à cette saison. La cicatrisation se fera ainsi de manière plus facile. Si les opérations paraissent impossibles pendant cette période, par exemple si l’arbre menace de tomber, il faut toujours solliciter l’aide d’un élagueur professionnel. Il vous aidera à déterminer le moment idéal et à adapter les techniques d’émondage pour obtenir de bons résultats.

Les travaux d’élagage nécessitent des matériels et des outils adaptés. Un élagueur commence donc par sécuriser le lieu d’intervention. Si l’espèce végétale se situe près d’une zone fréquentée, il va installer des barricades visibles avec des panneaux de signalisation. Il va aussi s’équiper d’un matériel de protection individuelle comme la combinaison anti-coupure, le casque de protection, les lunettes, les gants, les chaussures de sécurité, etc.

Ensuite, il va installer un escabeau ou une échelle en fonction de la hauteur des branchages à couper. Il s’équipera aussi d’un harnais pour réaliser les tâches en hauteur et vérifiera préalablement tous les dispositions de coupe. Après ces différentes étapes, cet artisan peut passer à l’élagage proprement dit. La technique utilisée dépend de différents paramètres et se diffère donc d’une plante à une autre et selon le rendu voulu.

Nathalie Écrit par :