Volatiles nuisibles, comment y faire face ?

Ce ne sont pas seulement les rats et les blattes qui sont nuisibles pour l’homme. Certains oiseaux le sont aussi et il en existe plusieurs espèces. En réalité, on ne se rend pas forcément compte de leur nuisibilité. Mais une fois qu’on cohabite avec eux, c’est une autre histoire.

Découvrir les différents volatiles nuisibles

Plusieurs types d’oiseaux sont considérés comme nuisibles. C’est le cas, par exemple, du corbeau freux. Il s’agit d’un ennemi de l’agriculture. Effectivement, ce volatile s’attaque aux cultures, quelle que soit la période. Il est également en quête de graines en germination. Ce qui constitue un problème majeur pour les agriculteurs. Toujours dans le domaine de l’agriculture, la corneille noire constitue aussi un véritable danger. Il peut habiter en ville, mais également à la campagne. Lorsqu’elle se trouve en ville, la corneille noire éparpille les déchets. Étant donné qu’elle s’en nourrisse. On a aussi la pie bavarde qu’on trouve surtout dans les milieux urbains. Tout comme la corneille, elle se nourrit de déchets et peut percer les plastiques qu’on place à l’extérieur en attendant l’arrivée des éboueurs.

Certains volatiles sont nuisibles en raison de leur agressivité, comme l’étourneau sansonnet. Se nourrissant de fruits et de cultures, ce dernier a tendance à dégrader ce qui se trouve près de son nid. Facilement reconnaissable, il s’agit d’un oiseau au bec jaune pointu et au plumage noir et brillant. Le geai des chênes fait aussi partie de la liste, étant donné son habitude à tuer des oisillons et à détruire les nids. Il nuit également aux cultures. Les pigeons sont aussi considérés comme des volatiles nuisibles. Ceci est dû au fait qu’ils envahissent les toits des maisons en y provoquant des dégâts. Les bruits produits par ces oiseaux sont également source de nuisance. Étant des animaux nuisibles, il est tout à fait normal de vouloir s’en débarrasser.

Astuces pour se débarrasser des volatiles nuisibles

Pour éviter les nuisances par les volatiles, il est important de comprendre leur fonctionnement. Les oiseaux s’installent surtout dans une zone en fonction de la nourriture qu’ils peuvent y trouver. Il faut donc leur en priver. Ce qui n’est pas simple si on souhaite continuer à cultiver. C’est aussi le cas en zones urbaines puisque les déchets se trouvent un peu partout. Toutefois, des solutions peuvent porter leurs fruits, notamment l’installation des barrières anti-pigeons. C’est très pratique pour qu’ils ne construisent pas leur nid sur le toit.

Pour prévenir leur installation, il est utile de prendre les bonnes habitudes. Entre autres, éviter de laisser les poubelles sans couvercle. Les sacs poubelles sont à mettre directement dans un contenu renfermé. Ainsi, les volatiles ne pourront pas les percer. Il faut comprendre que les oiseaux peuvent générer des maladies, comme la salmonelle et la grippe aviaire. Pour ne pas en subir les conséquences, il est utile de protéger les murs et rebords de fenêtres pour qu’ils ne s’installent pas. Cependant, la solution la plus efficace consiste à faire appel à une entreprise spécialisée dans le traitement anti-pigeons Lens.

Nathalie Écrit par :