Travaux de jardinage : tout sur la création d’une haie de bambous

La plantation d’une haie est une façon originale de délimiter sa propriété. Effectivement, il existe toute une variété de plantes qu’on peut utiliser à cet effet. Toutefois, les haies de bambous sont les plus en vogue actuellement. Il s’agit de plantes persistantes faciles à cultiver. D’ailleurs, les bambous poussent rapidement. En plus de vous mettre à l’écart des regards indiscrets du voisinage, une telle haie vous servira d’écran contre le vent. Dans cet article, nous vous donnons les informations nécessaires sur sa création.

Pourquoi opter pour une haie de bambous ?

Pour la création d’une haie,  l’utilisation du bambou présente beaucoup d’avantages. D’abord, il est possible de faire pousser cette plante à toute hauteur. Étant  donné qu’elles se développent vite, on peut obtenir une haie en peu de temps seulement. Ensuite, le bambou est réputé pour sa résistance. Il ne nécessite pas beaucoup d’entretien et peut parfaitement s’adapter à n’importe quel type de sol. Avec cette plante, vous aurez en tout temps une haie en dépit des saisons qui passent. Enfin, la haie de bambous offre une atmosphère particulière. À côté de son côté décoratif, il vous fera jouir d’un bon moment de détente à l’écart des bruits, des gens et du vent. Dans tous les cas, faites intervenir un professionnel comme ce jardinier en Essonne pour parfaire sa plantation et vous bénéficierez de tous ses bienfaits.

Quelle espèce de bambous utiliser pour la création d’une haie ?

La variété de bambous à planter dépend en principe de l’effet recherché. Pour mieux sélectionner vos plantes, n’hésitez pas à demander conseil à un spécialiste en travaux de jardinage. Outre la création de la haie, il peut aussi s’occuper de son entretien.

Pour obtenir une haie basse d’environ 50 cm à un mètre de hauteur, privilégiez les bambous nains à feuillage dense. En revanche, si vous voulez avoir une haie haute (plus de 1,5m de hauteur), vous avez le choix entre deux espèces de bambous. Il y a d’une part les bambous tranchants ou phyllostachys qui sont plus envahissants. L’installation d’une barrière anti-rhizomes est indispensable pour leur plantation. D’autre part, il y a les bambous non tranchants ou cespiteux à l’instar des fargesias. Comme ils poussent moins vite, ils sont plus appropriés pour les petits jardins.

Plantation d’une haie de bambous : ce qu’il faut savoir absolument !

Les bambous se plantent idéalement à la fin de l’été ou au cours de l’automne. Une fois livrées, ces plantes devront être arrosées et placées à l’abri du vent. Si vous avez des bambous tranchants, prévoyez l’installation d’une barrière anti-rhizomes sur 80 cm de profondeur. En procédant de la sorte, vous limiterez l’expansion de ces végétaux en largueur. Enfin, prenez le soin de laisser une distance raisonnable entre chaque plant lors de la mise en terre. Si une distance de 0,5 mètre doit être laissée entre chaque bambounain, il faudra cependant laisser 1,5 à 2 mètres pour les bambous moyens et 4 mètres pour les bambous géants.

Comment entretenir et tailler une haie de bambous ?

Comme susmentionnée, une haie de bambous n’exige pas beaucoup d’entretien. Durant la première année de sa plantation, un arrosage régulier et copieux est essentiel. En outre, les bambous sont des végétaux très robustes. Ils supportent très bien le froid et la chaleur. Par contre, les feuilles tombées aux pieds des plantes ne devront pas être ramassées, et ce, en hiver comme en été. Elles leur servent de protection pendant les périodes de gel et limitent les évaporations d’eau. Malgré cela, le paillage des bambous en pots est fortement recommandé pour mieux les protéger contre le gel.

Quant à la taille d’une haie de bambous, elle n’est pas obligatoire. D’ailleurs, il faudra se limiter à une taille annuelle. L’idéal est de réaliser cette opération au printemps. La taille permet de se débarrasser des chaumes abimés, secs et peu esthétiques. Vous avez la possibilité de tailler votre haie à la hauteur de votre choix. Pour garantir un meilleur rendu, nous vous conseillons de faire appel à un jardinier. Toutefois, n’oubliez pas d’apporter du fumier après cette opération.

Written by: