Les diverses solutions pour aménager le logement des PMR

Quand une personne devient dépendante, il est nécessaire de rendre son logement plus accessible et plus pratique au quotidien. De cette façon, elle peut vivre plus longtemps dans son domicile tout étant autonome. Cela implique quelques aménagements, voire des rénovations assez onéreuses. Voici donc quelques solutions pour financer ce type de projet.

Recourir à des aides pour les aménagements PMR

Il est tout à fait possible de bénéficier de quelques aides pour l’aménagement d’une maison pour les PMR. Cela contribue fortement à alléger les coûts des travaux. Pour en bénéficier, une PMR doit avant tout être reconnue en situation de handicap. Si cela est prouvé, plusieurs soutiens financiers seront à sa disposition afin de réaliser tous les travaux nécessaires. D’un côté, il y a l’allocation aux adultes handicapés d’un montant maximal de 900 euros. Elle est disponible pour les individus à taux d’incapacité de moins de 80% (entre 5°% et 79%). D’un autre côté, un complément de ressources peut être aussi donné. Cela est possible dans le cas où le handicapé dispose d’un taux d’incapacité d’au moins 80% et d’une capacité de travail de moins de 5%. Il suffit de consulter l’avis de la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées pour le savoir.

À part cela, il y a aussi l’aide pour l’aménagement de la salle de bain pour handicapé. Cela peut être attribué afin de financer les besoins liés à la perte d’autonomie comme l’installation d’équipements qui facilitent son quotidien. En outre, il existe d’autres financements tels que les aides fiscales, les aides d’Action Logement ou les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat. D’ailleurs, il est tout à fait possible de connaître toutes les aides auxquelles la PMR est éligible. Il suffit de s’adresser à la maison départementale des personnes handicapées ou à un conseil départemental. Ainsi, les personnes concernées bénéficieront d’un accompagnement.

Conseils pour faire les travaux d’aménagement intérieur

Pour veiller à ce qu’une maison soit accessible aux PMR, il est primordial de procéder à des aménagements pour chaque pièce. Le plus important, c’est d’assurer une bonne circulation dans toutes les pièces en évitant de les surcharger avec des meubles inutiles ou superflus. Il est d’ailleurs recommandé de privilégier les portes coulissantes ou escamotables. De plus, recourir à des équipements programmables à distance par des télécommandes ou des applications est aussi une excellente solution. Par ailleurs, si le logement dispose d’un étage, diverses installations comme un monte-escaliers ou une plateforme élévatrice sont également requises.

En outre, concernant certaines pièces, quelques aménagements sont nécessaires pour adapter le logement aux besoins spécifiques des PMR. D’abord, pour la cuisine, il est conseillé de mettre en place une cuisine ouverte. Elle est plus pratique et sécurisante pour les handicapés. En plus de cela, installer un évier suspendu est également une bonne idée pour les personnes en fauteuil roulant. En outre, il faut également entreprendre des travaux d’aménagement dans la salle de bain et les toilettes. Cela concerne l’installation de certains équipements tels que les barres de soutien, le lavabo suspendu, la baignoire à porte, le WC surélevé…Pour en savoir plus visitez idhra vichy.

Anna Écrit par :