Quelles sont les différentes étapes de la rénovation de pelouse

La pelouse de notre jardin a tendance à se dégarnir à mesure que le temps passe. Des trous se forment par endroit. Ce qui affecte l’esthétique de l’espace vert. Dans une telle situation, la pelouse devra être rénovée. Découvrez dans cet article les étapes à suivre nécessairement dans le cadre de la rénovation de celle-ci.

La tonte de la pelouse

Pour commencer, il convient de rappeler que le début du printemps ou le début de l’automne sont les périodes idéales pour rénover la pelouse de son jardin. Dans tous les cas, on entamera les travaux avec la tonte du gazon.

En effet, le gazon doit être tondu court. Il est conseillé de garder une hauteur de 3cm. Procéder ainsi permet d’éliminer une bonne partie des mauvaises herbes. Cependant, assurez-vous que les lames de votre tondeuse sont bien aiguisées avant la tonte.

Le désherbage de l’espace vert

La tonte ne permet pas de supprimer toutes les plantes indésirables. Comme la tondeuse n’a coupé que leurs parties superficielles, elles repousseront donc sous peu. Il est donc préférable d’effectuer un désherbage manuel malgré que cette tâche prenne du temps et qu’elle est fastidieuse. Cette technique permet d’éradiquer définitivement les mauvaises herbes. Toutefois, si vous ne disposez pas d’assez de temps à consacrer à cette activité, il est conseillé de la confier à ce jardinier dans le 78. En outre, sachez que l’utilisation de désherbants chimiques n’est pas recommandée. Il s’agit là d’une solution temporaire.

La scarification de la pelouse

La scarification est essentielle afin de bien aérer le sol. Cette opération permet de supprimer le feutre et les mousses recouvrant la pelouse. Sa mise en œuvre nécessite un scarificateur. Les lames de ce matériel devront être réglées de sorte qu’elles s’enfoncent dans la terre à une profondeur de 3 à 4mm. Le réglage doit être parfait pour éviter d’arracher les racines de votre pelouse.

En outre, la pelouse ne doit pas être ni trop sèche ni trop humide lors de la scarification. Il est conseillé de l’arroser la veille de cette opération. Pour scarifier efficacement celle-ci, il faudra passer le scarificateur sur la totalité de sa surface. Tout au long de ce processus, les passages devront être entrecroisés.

A la fin de la scarification, les déchets qui en résultent devront être ramassés.

Le réensemencement

Pour regarnir la pelouse, il faudra semer du gazon sur les zones dénudées. Sachez qu’il existe différentes sortes de gazon prévu à cet effet. Privilégiez les gazons étiquetés « Label Rouge », car ils sont composés de meilleures graminées. Évitez l’achat d’un semis de bon marché. Ce type de produit est souvent de mauvaise qualité. Ainsi, si vous ne savez pas quel genre de semence choisir, le mieux serait de demander les conseils d’un spécialiste en travaux de jardinage. Vous pouvez également lui confier la réfection de votre pelouse de A à Z.

Pour uniformiser la répartition de la semence sur la surface à regarnir, l’utilisation d’un épandeur est préconisée. Pensez également à croiser les passages. Après cette opération vient l’étalage du terreau sur la totalité de la pelouse. Pour égaliser sa surface, grattez-le légèrement avec un râteau.

Le passage du rouleau à gazon

Pour rendre la terre compacte, il est nécessaire de passer le rouleau à gazon après avoir regarni la pelouse. Ceci étant fait afin de stimuler l’enracinement et la pousse du gazon. En passant le rouleau, la nouvelle semence rentre en contact avec la terre. Cependant, il faut éviter de tasser le sol.

L’arrosage de la pelouse

Avant de passer à la dernière étape, la pelouse sera arrosée copieusement. Il faudra prévoir 3 à 5 litres d’eau par m². Une fois que la pelouse se met en place, un arrosage régulier devra être apporté. Si vous ne disposez pas de temps à consacrer à cette tâche ou, si vous n’est pas souvent chez vous, optez pour l’installation d’un système d’arrosage automatique. En plus d’économiser de l’eau, votre pelouse sera bien hydratée.

La fertilisation de la pelouse

Pour favoriser la pousse de la pelouse, il est nécessaire d’apporter un supplément de nutriment. Nous vous conseillons d’utiliser un engrais « spécial gazon ».La pelouse doit être fertilisée après 2 à 3 mois suivant le semis. Choisissez de préférence un engrais à libération lente. En fonction de ses besoins, la pelouse puisera les minéraux nécessaires.

Written by: