Comment mettre toutes les chances de son côté pour faire un crédit immobilier ?

Avoir sa propre maison, c’est la réalisation tant espérée de la plupart des gens. Un tel projet demande beaucoup d’investissement. Cependant, la somme nécessaire pour sa construction ou son achat n’est pas toujours à disposition. C’est dans ce cadre que devient obligatoire la demande de prêt immobilier. Découvrez ici des trucs et astuces pour augmenter vos chances d’obtenir un crédit immobilier.

Miser sur sa situation pour obtenir un crédit immobilier

La situation familiale et plus précisément professionnelle joue ou non en faveur de votre demande de crédit immobilier. En effet, si vous voulez absolument obtenir de l’argent de la part de la banque, assurez-vous d’être en CDI (contrat à durée indéterminée) au sein de votre entreprise. Le contrat à durée déterminée et le fait de travailler en freelance ne sont pas vus d’un très bon œil de la part des banques. L’ancienneté dans une société compte et il en va de même pour les gens de profession libérale. Il faut au moins avoir exercé pendant 3 ans ou plus.Sans surprise, si vous êtes PACSE avec quelqu’un ayant une bonne situation, vous verrez des portes d’ouvrir !

Disposer de l’apport nécessaire à l’obtention du prêt immobilier

Les établissements bancaires n’octroient plus de prêt à 100 ou à 110 % comme avant. Ils demandent d’avoir au minimum 10 % du montant total exigé par le projet. Si vous voulez donc obtenir un crédit à 250 000 euros, il faut disposer de 25 000 euros. 10 %, c’est même inacceptable pour la plupart des banques. Ces dernières demandent jusqu’à 30 % d’apport de votre part. Elles exigent que cet apport puisse couvrir les frais notariés, les frais de dossier et consorts en général. En bref, la règle est d’assurer ses arrières en exigeant ce minimum auprès de l’emprunteur.

Bénéficier des aides financières disponibles

Quand vous allez constituer l’apport pour votre prêt immobilier, vous n’êtes pas obligé d’avoir les 10 à 30 % de la somme du projet. Vous avez le choix entre le payer grâce à un plan épargne logement, un livret d’épargne ou d’autres solutions conventionnelles. Actuellement et depuis quelques années déjà, vous avez aussi l’option des aides financières accordées par des collectivités. Comment pouvoir les trouver ? Faites la recherche auprès de votre mairie pour connaître les associations et dispositifs pouvant vous assister.

Gare au surendettement et autres critères de refus

On n’obtient pas forcément un crédit immo quand on en demande. Les banques considèrent certains critères comme rédhibitoires. Parmi ce genre de facteurs, on peut parler :

– Du taux d’endettement supérieur à 33 % (Le remboursement mensuel devrait constituer moins de ce pourcentage.)

– Le surendettement avec beaucoup de prêts à la consommation

– Les découverts bancaires chroniques (ou datés de moins de 6 mois avant le dépôt de dossier)

– La précarité de votre situation professionnelle

– La présence de votre nom dans le FCIP (Fichier national des incidents de paiements)

En bref, montrez patte blanche !

Faire jouer la concurrence

Le premier réflexe quand on veut demander un crédit immobilier, c’est celui de déposer son dossier auprès de sa banque habituelle. C’est bien, mais son taux et ses conditions ne correspondent pas nécessairement à vos besoins. C’est pour cette raison que les experts conseillent toujours de faire jouer la concurrence pour ce genre de projet. Vous pouvez trouver, par exemple, plusieurs prestataires dans les regroupements professionnels comme dans ce réseau de courtiers en crédit immobilier. C’est d’une aide précieuse pour la comparaison des diverses offres.

Arriver à obtenir un crédit immobilier ne relève réellement pas du miracle. Il vous faut beaucoup de préparation et de réflexion avant de vous lancer dans la demande de prêt immobilier. En tout cas, le site La Vie Immo vous donne encore d’autres astuces avec ces 10 conseils pour l’obtention de ce crédit.

Written by: