Coin jardin : quel style choisir ?

Bien que souvent négligé, le jardin doit être la première préoccupation de chaque propriétaire puisqu’elle reflète votre personnalité. Convaincu et vous voulez donner une deuxième vie à votre jardin ? Sachez qu’il y a différents styles possibles pour votre jardin et à chacun son mode d’entretien.

Le jardin à la française

Le jardin à la française se reconnait facilement par ses formes géométriques et ses arbustes aux formes originales. Chaque espace aux couleurs vives est généralement bordé de buis ou de topiaire. On le retrouve généralement chez les mordus de la botanique puisqu’il met en valeur la beauté des différentes variétés de plantes y existant. Ce type de jardin présente toutefois quelques inconvénients comme la nécessité d’un grand espace. Il demande également un entretien régulier afin de les formes et les délimitations restent nettes.

Le jardin japonais

Le jardin japonais est un point de communion avec la nature, entre le minéral et le végétal. Tout ce qui est artifice est à éviter, c’est un endroit qui met en exergue la simplicité. Contrairement aux jardins à la française, on préfère l’asymétrie aux lignes strictes. Roches et plantes vont se côtoyer, créer un effet de désordre afin de faire régner l’équilibre. Les nombres impairs sont également des obligatoires car ils sont considérés comme porte bonheur, notamment le 3 ; le  5 et le 7. Les plantes seront donc plantées par nombre impair, de même que les rochers. Les plantes utilisées dans ce style de jardin ne sont pas n’importe lesquelles. En arrière plan, on préférera des arbres fruitiers, de l’érable japonais ou le chêne, suivis par les arbustes à croissance lente, ou le bambou. Dernier point, le jardin japonais ne se veut être sobre et simple, donc pas besoin de sortir l’artillerie lourde en ce qui est meubles. Un point d’eau, un petit pont, cela devrait suffire. Les matériaux vernis s’effacent au profit des matériaux mats.

Le jardin zen

On a souvent tendance à mélanger jardin zen et jardin japonais, une idée totalement erronée puisqu’il s’agit de deux choses différentes. Si le jardin japonais doit contenir un point d’eau ainsi que de la verdure, le jardin zen, lui est sec et minimaliste et surtout, à taille réduite. Le jardin zen n’est pas fait pour les promenades, il est juste à contempler, à inspirer, mener à la réflexion. On n’y retrouvera que des rochers et du sable, avec ses dessins ondulaires faits au râteau, rappelant les ondes aquatiques. Il peut être placé dans un patio, derrière une baie vitrée, ou au centre de la maison, toujours dans un cocon vitré, ou aussi incrusté dans un jardin traditionnel, niché dans son petit coin.

La sécurité

La sécurité ne doit pas être négligée même si un jardin se veut avant tout être esthétique. Assurez-vous toujours que les accès à votre jardin soient bien sécurisés. Si la serrure commence à vaciller, faites tout de suite appel à serrurier à Strasbourg pour la remplacer.

Nathalie Écrit par :