Aménagement de cuisine : quelques règles à connaître

L’aménagement d’une cuisine peut être intrigant. Les propriétaires craignent de réaliser des travaux non convenables. Afin d’éviter cela, voici quelques règles à prendre en compte. En les suivant à la lettre, on bénéficiera d’un espace fonctionnel et confortable.

Respecter le triangle d’activité, l’implantation et l’espace de dégagement

Si on projette de rénover sa cuisine, il est crucial d’obéir à certains protocoles. Le premier est de créer le bon triangle d’activité. On note que cette pièce de vie est focalisée sur trois zones d’activités. D’abord, l’espace de lavage qui est éventuellement constitué du lave-vaisselle et de l’évier. Puis la partie cuisson où on retrouvera le four et les plaques de cuisson. Ensuite, le lieu de stockage dont les rangements et le réfrigérateur. Ce sera sur ces trois sections que les déplacements seront fréquemment effectués. De ce fait, il faut qu’elles soient disposées en triangle. Pour faciliter les mouvements, la distance entre elles doit être égale.

La seconde règle concerne le choix de l’implantation. Bien évidemment, il sera influencé par la superficie. Pour un endroit en longueur, il est recommandé d’opter pour un style linéaire ou en I. On peut aussi choisir un modèle L qui se fait sur deux murs. Celui-ci convient à toutes les tailles de pièce. Avec l’option en U, on aura besoin de trois murs. Il est mieux d’installer un triangle d’activité sur chacun d’eux. Si on choisit de mettre un îlot central, il est essentiel de prévoir une voie de circulation assez large. La troisième règle est le respect de l’espace de dégagement. Grande ou petite cuisine, il faut toujours laisser au moins 70 cm devant les équipements. Si on insère 90 cm, on pourra contourner aisément des appareils ouverts. Avec 120 cm, il est possible d’y circuler à plusieurs.

Adapter les hauteurs des meubles, les rangements et l’éclairage

Qu’on décide d’opter pour une cuisine moderne ou classique, il est primordial que les meubles soient toujours à la bonne hauteur. Naturellement, cela va dépendre des tailles des propriétaires. Toutefois, en cas de revente ou de location, les futurs acquéreurs n’auront pas les mêmes gabarits. De ce fait, le plan de travail se trouvera au niveau de la ceinture, c’est-à-dire entre 85 et 95 cm. Le four sera placé à hauteur des yeux et la tablette d’un bar entre 110 et 115 cm. Pour ne pas se cogner la tête, la hotte aspirante doit être à environ 60 cm au-dessus des plaques. Puis, l’étagère la plus haute se situera à 220 cm pour être plus accessible.

Pour ce qui est du rangement, il faut d’abord évaluer les besoins en pensant aux équipements et aux ustensiles. Les habitants doivent penser à mieux exploiter les angles avec des meubles adaptés à cet effet. Que ce soit une cuisine italienne ou autre, il est conseillé de privilégier les tiroirs spécifiques, les crédences, les casiers coulissants, les colonnes extractibles, etc. Cela évitera que des objets viennent désordonner la pièce. Enfin, pour aménager une cuisine, il est important de considérer la lumière. Pour ce faire, il faut intégrer l’éclairage d’ambiance, l’éclairage décoratif et l’éclairage localisé. Les fabricants proposent aujourd’hui des modèles différents pour une pièce de vie au design personnalisable.

Written by: